Stéphane Rougier - Violoniste - violon alto - biographie
stephane rougier
Stéphane Rougier Violoniste

Biographie

Stéphane ROUGIER se produit sur les plus grandes scènes internationales à New York, San Francisco, Tokyo, Pékin, Hong Kong, Londres, Munich, Saint Petersbourg…

Admis à l’âge de 14 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, et après avoir obtenu ses prix de violon et musique de chambre, il part étudier en Allemagne et débute rapidement sa carrière de Chambriste et de Soliste au Violon et à l’Alto.

Premier violon solo à l’Opéra de Bordeaux pendant plus de dix ans, et se produisant régulièrement aux côtés de nombreuses formations françaises aussi bien en France que dans le cadre de concerts internationaux, il est invité régulièrement dans les festivals renommés, Bartok Festival en Hongrie, OperKlosterneuburg en Autriche, French May à Hong Kong, Folle Journée de Nantes, Tokyo et Bilbao.

Il intègre le Quatuor de Bordeaux, aux côtés de Cécile Rouvière, Tasso Adamopoulos et Etienne Peclard avec lequel il effectue de nombreuses tournées en Amérique et Asie, créé des musiques de films, de ballet, et consacre une grande partie de son temps à l’enseignement de la musique de chambre lors de Master Class.

Directeur musical de plusieurs festivals  en France et à l’Etranger, il réunit les plus grands solistes et chambristes actuels afin de faire partager et découvrir un répertoire musical différent et original.

Il crée plusieurs ensembles de musiques traditionnelles, notamment le Meshouge Klezmer Band où il joue, compose et chante les mélodies folkloriques d’Europe centrale, ainsi qu’un un ensemble de Tango Argentin, qui se produit avec Juan José Mosalini. Il est également comédien dans la pièce  de théâtre d’Eric Westphal « Mozartement Vôtre ».

Très investi dans les créations les plus diverses, Théâtre, Ballet, Musique Electronique, Baroque il aime avant tout, au fil des rencontres, explorer de nouveaux horizons et faire partager ses recherches et découvertes musicales.

Stéphane Rougier joue un violon de J.B. Vuillaume de 1826 prêté aimablement par Patrice Taconné.